Skip to content

Journée internationale de lutte des travailleurs

avril 30, 2011

Les peuples du monde arabe veulent la fin des dictatures, les libertés, la dignité, la justice sociale, et la démocratie !

Depuis le geste ultime du Tunisien Mohamed Bouazizi, jeune chômeur qui s’est immolé le 17 décembre 2010, une vague de soulèvements révolutionnaires inédits, pacifiques et populaires, s’est emparée du monde arabe, exigeant que « dégagent » des systèmes dictatoriaux dont la si longue survie aurait été impossible sans l’ingérence et la complicité active des puissances occidentales et de leurs alliés.

Après la Tunisie et l’Égypte, les peuples de tout le monde arabe ont engagé une lutte héroïque et déterminée pour faire vaciller ces vieilles dictatures, pour faire valoir leurs droits à la liberté et à la dignité. Et en Palestine, la longue lutte du peuple pour l’auto-détermination, le droit au retour des réfugiés et de leur famille, retrouve une nouvelle vigueur.

Des mobilisations sociales sans précédent ont vu le jour : toute une jeunesse manifeste, hommes et femmes, rejointe par les classes populaires et moyennes brimées, en raison notamment des politiques néo-libérales imposées par le FMI. Le processus révolutionnaire y articule aspirations et revendications politiques pour l’accès aux libertés fondamentales et revendications économiques et sociales (salaire minimum garanti, fin de la précarité des statuts des travailleurs, droits à la sécurité sociale, à des indemnisations chômage et à un logement décent, à la santé et à une éducation de qualité…)

L’aspiration à jouir des droits civiques et des libertés démocratiques -individuelles et collectives-, l’exigence de conditions de vie compatibles avec la dignité humaine, le droit inaliénable des peuples à disposer d’eux-mêmes s’imposent. Partout, les manifestants clament : « Nous avons pris la parole. Pas de retour en arrière! » Et cela malgré les difficultés économiques liées à une période de transition instable, qui amène des migrants à chercher refuge ailleurs, parfois au prix de leur vie. Des centaines d’entre eux ont ainsi péri dans le désert libyen ou en mer aux larges de Lampedusa. Mais, plutôt que de les accueillir, le gouvernement Sarkozy-Guéant joue sur les peurs d’une « invasion » migratoire, rétablit le contrôle aux frontières, des mesures illégales au regard du droit européen actuel, refuse l’accès au territoire français à des migrants tunisiens munis d’un titre de séjour européen, les pourchasse et les raflent..

Face à cette situation, l’Inter-collectif appelle à manifester tous ensemble le 1er mai 2011 à 14 h , Journée internationale de lutte des travailleurs, départ place de la République à Paris.

et à un MEETING unitaire de Solidarité, le 2 mai à 19h, Bourse du travail – salle Hénaff – Métro République (Paris)

pour :

  •  Exprimer sa solidarité avec les revendications dont sont porteurs les soulèvements révolutionnaires de tous les peuples de la région ;
  •  Exprimer son soutien à la résistance palestinienne, et sa condamnation du blocus de Gaza ;;
  • Condamner les violences, crimes, meurtres ou massacres de masse de populations civiles commis par les régimes dictatoriaux de Kadhafi et d’El Assad,

ainsi que les arrestations arbitraires et la répression des manifestations au Bahreïn, au Yémen, en Algérie et ailleurs ;

  • Condamner et mobiliser contre les logiques de guerre, l’ingérence des puissances occidentales, de leurs alliés, et de l’OTAN; pour le respect de l’intégrité territoriale et de la souveraineté de la Libye, de la Syrie et d’ailleurs; pour une médiation internationale dans l’intérêt de tous les peuples de la région.
  • – Dénoncer l’amalgame « révoltes arabes = invasion migratoire » – qui favorise la montée politique des thèses racistes de l’extrême-droite – et les remises en cause aggravées et illégales de la liberté de circulation ;
  • – Exiger l’accueil et la protection des migrants et des réfugiés, le respect des droits des migrants garantis par les lois et traités internationaux notamment par l’UE, la France et l’Italie ;
  • – Réclamer une solidarité politique et économique accrue avec les peuples du monde arabe, à commencer par l’annulation de la dette (Tunisie, Egypte…).

Vive les révolutions des peuples du monde arabe !
Inter-collectif de solidarité avec les luttes dans les pays du monde arabe
inter.collectifdesolidarite@yahoo.fr
c/o ATMF – 10 rue Affre 75018 Paris.

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :