Skip to content

“Ya MIDAN” – chansons au fil de la Révolution

décembre 2, 2011

« Ya MIDAN » – Novembre 2011 – durée : 5 mn

Chanson en hommage à la poursuite de la révolution place Tahrir,
interprétée par Aida El Ayoubi et Amir Eid – interprète de Sout el Horreya en duo avec Hany Adel – et le groupe CAIROKEE

 

لميدان .. كنت فين من زمان

معاك غنينا .. ومعاك شقينا
وحاربنا خوفنا ودعينا
إيد واحدة.. نهار وليل
ومافيش معاك ..شيء مستحيل
صوت الحرية .. بيجمعنا
خلاص حياتنا.. بقى ليها معنى
مافيش رجوع.. صوتنا مسموع
والحلم خلاص ..ما بقاش ممنوع
يا الميدان.. كنت فين من زمان
هديت السور .. نورت النور
لميت حواليك .. شعب مكسور
أتولدنا .. من جديد
وأتولد .. الحلم العنيد
بنختلف.. والنية صافية
أوقات الصورة .. ماكنتش واضحة
هنصون بلدنا .. وولاد ولادنا

اقرأ المقال الأصلي علي بوابة الوفد الاليكترونية الوفد – فيديو.عايدة الأيوبى: « يا الميدان كنت فين من زمان؟! »

7 commentaires leave one →
  1. décembre 2, 2011 8:45

    لماذا لايخجلون من صليبهم ويريدوننا أن نخجل من هلالنا؟!!للمشككين في خيانة الصليبي ساويرس
    أستحلفك بالله وبقوميتك العربوإسلامية…لاتصوت للكتلة الإسلاموفوبيوية المصرائيلوصهيوصليبوفلولية!!ليس منا من يصوت لصليبي صهيوني عنصري أمريكي الجنسية،أولشيوعي صهيوني روسي الجنسية!!http://www.youtube.com/watch?feature=endscreen&NR=1&v=Xf0i3mYCWys!!!!!سالم القطامي

  2. Mogniss permalink
    décembre 14, 2011 2:12

    Ya Midan – Traduction française proposée par « sebsaugues » :

    Eh toi, la Place,
    Où étais-tu, pendant tout ce temps ?
    Nous avons chanté avec toi. Avec toi, nous avons lutté.
    Nous avons combattu nos peurs et nous avons prié,
    Ensemble comme les doigts d’une main, jour et nuit.
    Avec toi, rien n’est impossible.
    C’est la voix de la liberté qui nous a réunis.
    Enfin nos vies ont un sens.
    Pas de retour en arrière. Nos voix sont entendues.
    Et rêver n’est plus interdit.

    Eh toi, la Place,
    Où étais-tu, pendant tout ce temps ?
    Tu as abattu le mur et allumé la lumière.
    Autour de toi s’est réuni un peuple brisé.
    Nous avons connu une renaissance.
    Un rêve tenace est né.
    Nos bonnes intentions n’allaient pas toutes dans la même direction.
    Parfois, les choses n’étaient pas claires.
    Nous protègerons notre pays et nos enfants,
    Et les droits des vies perdues de notre jeunesse.

    Eh toi, la Place,
    Où étais-tu, pendant tout ce temps ?
    Nous nous sommes émus avec toi, et mis en marche
    Nous qui nous étions éloignés, qui étions arrivés au bout du chemin.
    Il nous faut nous changer de nos propres mains.
    Tu nous as beaucoup donné, nous devons faire le reste.
    Parfois, je crains que tu ne sois plus qu’un souvenir.
    Que tu t’éloignes et que l’idée meure,
    Que nous revenions en arrière, oublions ce qui s’est passé.
    Et fassions de toi un conte, une histoire.

    Eh toi, la Place,
    Où étais-tu, pendant tout ce temps ?
    La place est pleine de gens de toutes sortes.
    Le téméraire et le courageux,
    Le passionné et ceux qui se promènent,
    Le bruyant et le silencieux.
    Nous nous réunissons, buvons du thé.
    À présent nous savons défendre nos droits.
    Grâce à toi, le monde nous entend,
    et les voisins se rencontrent.

    Eh toi, la Place,
    Où étais-tu, pendant tout ce temps ?
    Notre idée, c’est notre force.
    Notre arme, c’est notre unité.
    La place dit la vérité.
    À l’oppresseur, elle dit non.
    La place est comme une vague
    Une vague qui en porte certains, en paralyse d’autres,
    Et d’autres qui n’y sont pas crient au chaos.
    Et ce qui y a été accompli est écrit à présent.

    Eh toi, la place,
    Où étais-tu, pendant tout ce temps ?

  3. Anonyme permalink
    février 3, 2012 12:56

    I love very muche this music for the music and the text. But I would like to learn in arabic it will be better? someone is be able to write this soung not in french or in english in arabic but with latin letters?

    • juin 29, 2012 8:51

      yah ya lmaydan, kounti fine mine zaman
      maak rannina wa maak cha9ina

    • juin 29, 2012 9:31

      yah ya lmaydan, kounti fine mine zaman
      maak rannina… wa maak cha9ina
      wa 7aribna khoufna wé d3ina
      iid wa7da… nhar wé lil
      wé mafich ma3aak… chi2 mosta7il
      soute l7oriya… biijama3na
      khalasse 7ayatna… ba9a liha ma3na
      ma fiche rojou3… soutna masmou3
      wé 7ilm khalasse… ma ba9ache mamnou3
      yah ya lmaydan… kounti fine mine zaman
      haddite sour… nawarte nour
      lammite 7awaliik… cha3b maksour
      itwaladna… min jidide
      wé twalade… l7ilmi l3anide
      binikhtilif… wé niya safya
      aw9ate éssoura… makanitch wad7a
      hansoun baladna… wé wlade wiladna

      • août 31, 2012 9:54

        Mesa el nour, tout d abord bravo au peuple egyptien pour son courage, une vraie lecon de dignite humaine que cette Revolution, auparavant impensable. Sans tout comprendre des paroles, j ai craque sur cette chanson… Est ce possible d avoir la suite, en phonetique toujours ? Merci par ailleurs pour votre action, il reste tant a faire…

  4. catherine permalink
    juillet 10, 2015 1:25

    Nous allons chanter cette chanson, avec d’autres chants, qui dans l’histoire des peuples ont accompagné des luttes. Ce sera à Strasbourg, fin novembre 2015, avec le théâtre du Potimarron, dans le cadre d’un projet sur l’inter-culturalité (vivre ensemble).
    L’entendre et lire enfin la traduction ici me touche beaucoup.
    Bravo pour votre courage, égyptiens, ainsi qu’à tous les peuples qui souffrent et trouvent le courage (et la folie) de se révolter
    Catherine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :