Skip to content

Communiqué de EEtelaf Chabab Thawret 25 janvier de Qena

avril 19, 2011

Nous alliance des jeunes de la révolution du 25 janvier à Qîna, avions cru que les manifestations qui ont éclaté suite à la nomination d’un gouverneur copte à Qena, allaient prendre fin rapidement, nous sommes rendu compte qu’il s’agissait d’un grand complot, en voici la chronologie des faits :

 Jeudi, 14 avril

Deux agents de la sécurité de l’Etat rencontrent des salafistes dans la matinée dans un quartier de Qena, ce même quartier où l’on coupât l’oreille d’un copte il y a deux semaines. Le soir, une manifestation réunissant quelques centaines de personnes crient «  islamiya islamiya » en parcourant les rues de la ville.

Vendredi, 15 avril

Les prédicateurs des mosquées centrent leurs prêches sur l’impossibilité pour un copte de prendre les fonctions de gouverneur. Si Qena n’a pas contesté le précédent gouverneur copte, le suivant ne passera pas. Des hordes de salafistes viennent de toute part, de Qena et d’ailleurs, pour occuper le siège du gouvernorat.

Samedi, 16 avril

Des voitures et des camions transportent des gens venant des villages pour occuper les places autour du gouvernorat et de la grande mosquée centrale. Les Frères musulmans entonnent des slogans contre le gouverneur en raison de son ancienne appartenance aux services de sécurité de l’Etat et pour avoir tiré sur les manifestants, sans succès, et sans convaincre une assistance acquise aux discours salafistes, qui sont centrés sur l’appartenance confessionnelle. Les Frères finissent par se retirer. Des drapeaux saoudiens sont brandis, et l’Emirat islamique est appelé. Les routes sont coupées ainsi que le chemin de fer. Les tribus armées se rassemblent (habitants du village de Hogairat connus pour leur violence). Ils rejoignent le rassemblement, jurant de tuer le gouverneur s’il ose se présenter. Ils lui préparent un linceul sur la place centrale, comportement sans précédent pour les Qenaouis. Certains membres de l’ex PND [parti de Moubarak], dont le très détesté général Abd el Fatah Omar, sont parmi les manifestants.

Dimanche, 17 avril

On interdit aux habitants de Qena de se rendre au travail. Tous les bâtiments publics sont assiégés, et les habitants sont confinés chez eux par la force. Certains baltagui [milices armées de l’ancien régime] se joignent aux salafistes, ainsi que d’anciens membres du PND. Absence totale de la police et de l’armée dans la rue. Les manifestants élisent un chef salafiste comme gouverneur de «  l’Emirat islamiste de Qena », le cheikh Qorashi Abbas Salama, imam de la mosquée El Taqwa. Slogans hostiles aux chrétiens et réclamant un gouverneur musulman. Interdiction est faite aux femmes de fréquenter les transports publics, interdiction faite aux chrétiens de célébrer leurs cultes et leurs fêtes. Les salafistes parcourent les rues en mobilisant les élèves des écoles primaires et préparatoires. Aux dernières nouvelles, ils auraient attaqué un autobus de touristes.

envoyé à Mared (Egyptiens contre les discriminations religieuses)
le lundi 18 avril.
Texte  traduit de l’arabe par Galila El kadi

Contexte : Magdi Michel, général de la police, a été nommé gouverneur de Qena (au sud de Égypte, vallée du Nil). Plusieurs dizaines de manifestants se sont réunis déterminés à l’empêcher de prendre ses fonctions. Si certains l’accusent d’avoir collaboré avec les services de la sécurité de l’Etat, d’autres brandissent des slogans anti-chrétiens tel : « le peuple veut un gouverneur musulman ». Pourtant, le précédent gouverneur, Magdi Ayoub, était aussi chrétien. Cette percée en force des salafistes, en connivence avec d’anciens soutiens du PND et de la Sécurité de l’État est alarmante… Pour en savoir plus lire la lettre d’Égypte n°6

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :